Bienvenue !

Avantages pour les cotisants de l'association

L'APSE propose des avantages spécifiques pour les adhérents à jour de leur cotisation : annuaire, réduction pour les conférences, évènements spéciaux...

Pour renouveler votre soutien à l'association adhérer en ligne

Accès réservé

Cette nouvelle section du site sera bientôt disponible, merci de revenir prochainement !

Pas encore membre APSE ?

Vous pouvez adhérer à l'association en quelques clics grâce à notre espace d'adhésion en ligne


Conférence-débat Évaluez-moi ! Évaluation au travail : les ressorts d'une fascination

Jeudi 28 mai 2015
18h30 - 20h30

Faculté de théologie protestante de Paris
83 boulevard Arago
75014 Paris



A partir du livre de Bénédicte Vidaillet paru au Seuil en 2013, coll. Sciences humaines.

 

  • Intervenant : Bénédicte Vidaillet
  • Animation : Chantal Hémard, APSE

L’évaluation a fait l’objet de nombreuses critiques de spécialistes du travail, ses méfaits sont connus. Pourquoi alors continue-t-elle de se développer dans tous les secteurs d’activité ? Pourquoi la plupart des personnes qui travaillent soutiennent-elles des pratiques qui finissent par leur nuire ? Cet essai passionnant propose une réponse : nous voulons être évalués.

S’appuyant sur de nombreuses situations concrètes, Bénédicte Vidaillet montre que l'évaluation promet de résoudre les problématiques qui se posent à chacun de nous au travail. Ainsi semble-t-elle offrir une reconnaissance nécessaire à notre équilibre psychique quand l’actuelle logique de performance ne nous signifie que notre insuffisance ; ou nourrir notre motivation en proposant sans cesse de nouveaux défis ; ou évacuer la confrontation à l’autre, en remplaçant le conflit par la compétition.

Mais l’évaluation fonctionne comme un piège : loin de les résoudre, elle ne fait qu’alimenter les besoins auxquels elle prétend répondre. En montrant sur quels ressorts psychiques l’évaluation joue pour nous séduire alors qu’elle contribue grandement à détruire notre désir de travailler et notre relation à l’autre, cet essai tranchant et fouillé donne aux salariés les moyens de cesser de s’y plier.

 

Bénédicte Vidaillet est maître de conférences à l’université de Lille-I et psychanalyste. Ses recherches portent notamment sur la subjectivité au travail. Son précédent livre, Les Ravages de l’envie au travail (Editions d'Organisation, 2006), a reçu le prix du livre RH Sciences-Po/ Le Monde en 2007.

 

 

Cette conférence-débat s'inscrit dans la troisième session du programme annuel des conférences de l'APSE, intitulée : "Comprendre les ressorts de la fascination gestionnaire".
Les outils de gestion ont envahi les organisations. Les technologies de l’information et de la communication se sont ajoutées à la demande de rationalisation en provenance des managers pour multiplier les applications de ces outils désormais incontournables. Il reste à évaluer avec rigueur l’impact de ces outils sur le fonctionnement des organisations et les processus de la coopération. C’est l’objectif de cette session..

 

Entrée :

  • Membres de l'APSE : gratuit
  • Chômeurs et étudiants (- 26 ans) : 10 €
  • Non membres : 20 €



Association des Professionnels en Sociologie de l'Entreprise

L’APSE est une association atypique réunissant sociologues praticiens, chercheurs et professionnels partageant une même conviction : mieux comprendre les situations de travail permet de les transformer.

L’APSE propose un espace singulier à travers :

  • des rencontres et des débats sur les apports de la sociologie dans les univers de travail
  • l’animation d'un réseau de praticiens de la sociologie
  • un centre de ressources autour de la sociologie de l'entreprise

Adhérer en ligne

 

Sociologies Pratiques

 

Adhérer à l'APSE ?