Bienvenue !

Avantages pour les cotisants de l'association

L'APSE propose des avantages spécifiques pour les adhérents à jour de leur cotisation : annuaire, réduction pour les conférences, évènements spéciaux...

Pour renouveler votre soutien à l'association adhérer en ligne

Accès réservé

Cette nouvelle section du site sera bientôt disponible, merci de revenir prochainement !

Pas encore membre APSE ?

Vous pouvez adhérer à l'association en quelques clics grâce à notre espace d'adhésion en ligne


Sociologies Pratiques n° 36 - La sociologie sur commandes ?

SP 36

 

La communauté des sociologues s'interroge de manière quasi permanente sur son utilité, son rôle social, son épistémologie et ses méthodes.
Si ces questionnements sont légitimes, ne convient-il pas aussi d’identifier les demandes qui lui sont adressées ?
Ce numéro traite trois séries d’interrogations :

  • quels sont les objets pour lesquels les sociologues sont sollicités et quels sont ceux qui leur échappent ?
  • À la lumière de leurs productions, quels diagnostics peuvent-ils établir sur leur discipline ?
  • En quoi les demandes faites aux sociologues et leurs réponses éclairent-elles la relation entre la discipline et nos sociétés ?

Entretien avec Alexandre LARGIER
PASCAL THOBOIS

Entretien avec Vincent SPENLEHAUER
LAURENCE OULD-FERHAT

La difficile émergence du marché de la prestation de services sociologiques
GRÉGORI AKERMANN

Réagir, anticiper, soutenir : ce que le monde du travail attend des sociologues
ANNE-CLAUDE HINAULT
FLORENCE OSTY
LAURENCE SERVEL

Evaluation des politiques publiques et sociologie : état des lieux d'une relation distanciée
THOMAS DELAHAIS
AGATHE DEVAUX-SPATARAKIS

Mesurer et comprendre : quelles demandes pour quelles disciplines ?
JULES SIMHA

Valoriser au plan académique une « évaluation »
GÉRALD GAGLIO

Recherche contractuelle et rapport des institutions à la réflexivité
LISE DEMAILLY

Les institutions de la nature : un potentiel de recherche sociologique à développer
ISABELLE ARPIN
ARNAUD COSSON

Histoire d’une demande d’accompagnement sociologique en entreprise
ELSA LAGIER

L’intervention sociologique en association
ELISABETTA BUCOLO
JOSEPH HAERINGER

Disponible :

En format numérique sur www.cairn.info

En version papier sur les Presses de Sciences Po  

Abonnement à tarif privilégié avec adhésion APSE

 

Sociologies Pratiques n° 35 - La formation continue, entre droit personnel et injonction sociale

couverture SP 35
 

La formation professionnelle continue, en tant que droit des adultes à la formation et dispositif de maintien d'une employabilité, repose sur une individualisation forte des parcours professionnels.

Toutefois, dans un contexte de chômage élevé et de difficulté à conserver un emploi stable, elle engendre également de nouvelles inégalités.

Ce numéro s'intéresse aux transformations des frontières et des modalités de la formation continue et aux enjeux de son individualisation.

Entretien avec Jean-Louis DAYAN
Emmanuel de Lescure
Nadège Vezinat

Entretien avec Michèle TALLARD
Emmanuel de Lescure
Nadège Vezinat

Entretien avec Emmanuel QUENSON
Emmanuel de Lescure
Nadège Vezinat

La politique de certification tout au long d'une vie : vers la labellisation des actifs ?
Fabienne Maillard

Socialiser les risques de recrutement : la préparation opérationnelle à l’emploi
Josua Gräbener

Se former, est-ce s’insérer ?
Manuella Roupnel-Fuentes

Apprentissages informels et « dynamique de travail »
Christine Fournier
Marion Lambert
Isbabelle Marion-Vernoux

La formation continue à la Société générale de 1950 à 2000 : un outil de promotion pour tous ?
Nicolas Divert

L’appropriation de la loi 2014 dans une usine automobile
Axel Pohn-Weidinger
Marliese Weissmann

 

Disponible :

En format numérique sur www.cairn.info

En version papier sur les Presses de Sciences Po  

Abonnements

 


Vers un nouvelle sociologie de l'entreprise ? [appel à contributions]

A l’occasion des 20 ans de l’APSE et de la revue Sociologies Pratiques ainsi que des 40 ans d’existence d’un cursus de formation pour adultes en sociologie appliquée aux mondes de l’entreprise (ayant donné naissance à l’Executive Master Sociologie de l’Entreprise et Stratégie de Changement, à Sciences Po Paris), la revue Sociologies Pratiques souhaite proposer à travers cet appel à contributions un numéro hors-série consacré à la sociologie de l’entreprise.

Si les premières formulations d’un projet autour de l’entreprise comme nouvel objet de connaissances sociologiques remontent aux années 1980 (Sainsaulieu, Segrestin, 1986), en insistant sur la dimension institutionnelle de l’entreprise, et donc de socialisation secondaire, ce courant a connu davantage de déclinaisons en matière d’enseignement, de formation et de pratiques d’intervention dans les organisations, qu’il n’a fait l’objet de consolidations théoriques dans le champ académique. Sa moindre visibilité à partir des années 2000 et le renouveau d’une sociologie critique du travail ont participé à écarter l’entreprise comme catégorie pertinente de la sociologie.

Or, le contraste entre une vitalité des approches pédagogiques et d’accompagnement des transformations des mondes du travail et la faible visibilité institutionnelle de ce courant sociologique sur l’entreprise est propice à ouvrir un débat sur ce qu’est la sociologie de l’entreprise aujourd’hui.

Quel est son héritage, quelles sont ses théories ? Sur quels types de dispositifs méthodologiques s’appuie-t-elle ? De quels types de question sociale traite-t-elle ? Quels sont ses points d’articulations avec d’autres approches portant sur le travail ?

C’est autour de ces questions que la revue Sociologies Pratiques propose cet appel à articles.

==> Téléchargez l'appel à contributions complet en cliquant ici.

Plusieurs dimensions peuvent ainsi être interrogées, alimentant des contributions pouvant être tant théoriques que convoquant des enquêtes ou chantiers d’intervention (extrait de l'appel à articles) :

- l’entreprise peut-elle être considérée comme une « affaire de société » comme l’appelait de ses vœux R. Sainsaulieu en 1990 ?

- l’entreprise véhicule-t-elle des représentations, croyances, imaginaires liés à un contexte de crise ?

- peut-on retracer des lignes de forces reliant les contextes historiques de modes managériales à des formes concrètes de management et un soubassement culturel fondant un rôle dédié à l’entreprise dans la société ?

- peut-on parler d’entreprise comme catégorie sociologique ou plutôt comme catégorie empirique, renvoyant à une pluralité de déclinaisons et de « mondes sociaux » ? Qu’y a-t-il en particulier de commun entre une startup et une entreprise familiale, une TPE et une PME, une entreprise « locale » et une entreprise transnationale ?

- quelle place prend la sociologie dans l’analyse d’une catégorie au carrefour de plusieurs disciplines (économie, gestion, histoire, sciences de l’information et de la communication …) ?

- comment l’époque contemporaine est-elle propice au développement de nouvelles formes d’entreprise et d’entrepreneuriat ?

- dans quelle mesure les nombreux travaux empiriques renouvellent-ils la conception de l’entreprise ? Comment la question du changement des et dans les organisations est-elle investie par la sociologie ? Peut-on dégager des dynamiques de changement spécifiques ? Comment appréhender, reconstruire des trajectoires d’organisation ?

- la sociologie de l’entreprise accorde une attention particulière aux conditions d’apprentissage des systèmes sociaux de production et fonde une sociologie d’intervention. Assiste-t-on aujourd’hui à de nouvelles manières de concevoir l’intervention et la question de l’apprentissage organisationnel ?

==> Téléchargez l'appel à contributions complet en cliquant ici.

Les contributions pourront prendre des formes diverses tant en matière de format - dans la limite maximum de 27000 signes espaces compris- que de contenu : discussion des théories, ré-interrogation des concepts en partant du terrain, application à un terrain ou à une expérience professionnelle, réflexivité sur les pratiques de métier, témoignages et interviews, mise en perspective internationale…

Vous souhaitez contribuer ? Adressez votre intention d’article de 4.000 signes maximum (espaces compris) avant le 15 janvier 2018 par voie électronique à l’adresse suivante : hs2018@sociologies-pratiques.com

L'APSE se met à disposition des praticiens et professionnels qui souhaiteraient contribuer pour les accompagner dans la rédaction de leur article. N'hésitez pas à nous contacter : contact@apse-asso.fr


Sociologies Pratiques n° 34 - Le numérique (dés)organise-t-il le travail ?

En quelques décennies, les technologies numériques se sont massivement répandues dans les activités professionnelles.
Après l'apparition de la machine à vapeur au XIXe siècle et celle du moteur à explosion au XXe siècle, cet essor massif du numérique dans les entreprises est présenté comme étant le moteur d’une nouvelle révolution industrielle venant bousculer tous les modèles économiques et répandant son onde de choc dans le monde du travail.
Mais qu’en est-il vraiment ?
En s’intéressant à différents domaines d’activité (télécommunications, assurances, santé, agriculture...), ce numéro de Sociologies pratiques éclaire tantôt les effets du travail sur le numérique, tantôt les effets du numérique sur les activités de travail et les relations entre les acteurs. Il se focalise ainsi sur la confrontation entre les « visées organisationnelles » portées souvent par le numérique, et la réalité du terrain. Plus concrètement, il pose, d’une part, la question de l’appropriation du numérique par les salariés et des résistances du travail face au numérique, et d’autre part, celle de l’accompagnement du déploiement des outils numériques au niveau organisationnel.

Cette appropriation est à comprendre par rapport à des trajectoires personnelles, professionnelles et des représentations que l’on se fait du métier, des caractéristiques de l’activité, des modes de fonctionnement déjà en place (types de coordinations, types d’acteurs impliqués dans la collaboration, le niveau d’interconnaissance et de confiance entre eux...).

Même si le travail cherche à résister au numérique, le numérique cherche néanmoins à le modeler, voire à s’imposer au travail. Ce « façonnage » passe, par exemple, par des visées organisationnelles plus ou moins visibles lors du déploiement du numérique, par la volonté d’inculquer une « culture digitale » ou par la pression exercée par des « modes managériales ».

Cette articulation entre numérique et organisation du travail suppose de s’intéresser de manière fine à l’activité des individus aux prises avec le numérique, car le déploiement du numérique peut se faire de multiples manières. Le lien entre le déploiement des outils numériques et l’accompagnement organisationnel (déficitaire, impuissant ou orienté vers certaines finalités) est au cœur de ce numéro et ouvre de nouveaux espaces d’investigation pour les chercheurs.

Au sommaire :

In memoriam Mohamed MADOUI

AVANT-PROPOS

Numérique et travail : quelles influences ?

Anca BOBOC

ENTRETIENS

Entretien avec Marc-Éric BOBILLIER-CHAUMON

Réalisé par Anca BOBOC

Entretien avec Olivier MÉRIAUX

Réalisé par Anca BOBOC

RÉPONSES SOCIOLOGIQUES

Du partage de connaissances au travail collaboratif :

portées et limites des outils numériques

Marie BENEDETTO-MEYER et Nicolas KLEIN

« À chacun son métier », les agriculteurs face à l'offre numérique

Caroline MAZAUD

Déploiement de dispositifs numériques au sein de nouvelles formes d’organisation : de l’émergence à la stabilisation

Grégory JEMINE

Les habits neufs de la communication de marque sur le web social.

Le travail d’intermédiation des community managers

Thomas JAMMET

Le numérique au coeur des soins de santé : des médecins généralistes 2.0 ?

Cynthia SLOMIAN

L’application Crisorsec, un dispositif numérique au coeur des enjeux

de la gestion des crises en milieu métropolitain

Laurence CRÉTON-CAZANAVE

Corporate coworking : « hacker » le travail ?

Blandine BRÉCHIGNAC

Effets paradoxaux des pratiques numériques sur les transformations du travail dans un pôle de CHU

NathanaëlWALLENHORST

L’immobilier à l’épreuve du numérique : du bureau attribué au bureau

de demain

Maria IANEVA et Cécile ADAM

VARIA

Esthétique et politique de la résistance au travail dans Les Temps modernes

Stéphane DEBENEDETTI, Isabelle HUAULT et Véronique PERRET

BONNES FEUILLES DE MASTERS PROFESSIONNELS

Changement organisationnel : une nécessité pour les organisations,

une incompréhension pour les collaborateurs

Johanna AZIL

Le soi, le personnage, la société : (re)présentation du consultant

en accompagnement du changement

Kevin GALLI

Entre politique numérique de l’entreprise et stratégies de salariés :

la visibilité au travail, source de débordements

Sariga SIVARASAH

ÉCHO DES COLLOQUES

Le XXe Congrès de l’AISLF « Sociétés en mouvement, sociologie en changement », Montréal (4-8 juillet 2016)

May BALABANE PARENT DU CHATELET et Grégory LÉVIS

« Les sciences humaines et sociales

face au foisonnement biographique » (EHESS 9-11-mars 2016)

COLLECTIF.B.

« Migrations hautement qualifiées et retour des compétences expatriées :

Enjeux et réalités » (18-19 mai 2017)

Hommage à Mohamed MADOUI

LECTURES
BIBLIOGRAPHIE ET RESSOURCES

Disponible :

En format numérique sur www.cairn.info

En version papier sur les Presses de Sciences Po  

Abonnements

Abonnement à tarif réduit avec adhésion APSE

Sociologies Pratiques n° 33 - Quand l'art saisit le travail : cinéma, théâtre, BD, séries...

La thématique du travail et de son organisation nourrit régulièrement, et depuis longtemps, les réalisations artistiques. Elle leur fournit caractères humains, dramatisation, ancrage social, ressorts d’intrigue, mettant au jour les dimensions sensibles et politiques du travail que la recherche scientifique ne parvient pas aisément à restituer. Que trouvent les artistes dans le travail et dans la production scientifique circulant à son sujet ? Que devient cette production dans l’art ? À l’inverse, qu’en retire le chercheur d’utile à sa réflexion et à sa pratique ? C’est à ces trois questionnements que ce numéro de Sociologies Pratiques tente de répondre.

Au sommaire de ce numéro

D’une représentation l’autre : Dialogue entre artistes et chercheurs autour des questions du travail

Entretien avec Christophe Dejours
L'illusion du comique vous emmène quelquefois du côté de la vérité

Aurélie Jantet et Emmanuelle Savignac

Entretien avec  Yasmine Bouagga et Claire Braud
Cette dimension humaine, incarnée, émotionnelle, de l'expérience du travail

Frédéric Rey, et  Emmanuelle Savignac

Entretien avec  Fabienne Brugel et  Jean-Paul Ramat
Il faut trouver, théâtralement, la façon de dire Taylor

Pierre Lénel et  Emmanuelle Savignac

Réponses sociologiques

Stéphane Debenedetti, Isabelle Huault, Véronique Perret
Esthétique et politique de la résistance au travail dans Les Temps modernes

Caroline Ibos, Géraldine Schmidt, Damien Mourey, Natalia Bobadilla
La lutte des Lejaby mise en scènes

Stéphane Le Lay
The Wire, une représentation attentive du travail - De la coopération horizontale

Frédéric Moulène
Violence des échanges en milieu tempéré - Un film face à son public

Varia

Dominique Lataste, Brigitte Chizelle, Delphine Guilhot
Projet d'installation collective « agri-rurale » et norme de groupe - Une dynamique conflictuelle

Sociologie d’ailleurs

Entretien avec Daniel Mercure réalisé par Geneviève Dahan-Seltzer
La valeur travail en Amérique du Nord

Bonnes feuilles de masters professionnels

Leslie Gabriel-Roset
Analyser les difficultés de recrutement dans un contexte de chômage important

Diane Loth
Les réseaux sociaux d’entreprise, levain d’une intelligence collective ?

Pauline Saint Macary
Sites vs siège : les enjeux d'une réorganisation de la fonction ressources humaines

Écho des colloques

François Granier
Les XVes Journées internationales de sociologie du travail

Lectures
Bibliographie et ressources

Disponible :

En format numérique sur www.cairn.info

En version papier sur les Presses de Sciences Po  

Abonnements

 

Sociologies Pratiques n° 32 - Sport et entreprise, un mariage de raison(s) ?

couverture SP 32

Il est devenu familier de rapprocher sport et entreprise. Alors qu'à l'origine, il s’agit de sphères totalement séparées, le premier à celle de la consommation et du loisir et la seconde à celle de la production et du travail, leurs intérêts respectifs semblent les conduire vers un mariage de raison(s). Depuis le milieu des années 2000 de nombreux chercheurs ont investigué le champ sportif au travers du prisme du travail. Ainsi, on peut se demander, d’une part, quels sont les usages du sport par l’entreprise : quelles modalités prennent-ils ? de quels sports s’agit-il ? pour quelles finalités explicites et/ou implicites ? On peut aussi, d’autre part, s’interroger sur les types de relations de travail qui s’instaurent dans le champ sportif et, plus généralement, sur la problématique de la professionnalisation du sport.

Au sommaire de ce numéro

AVANT-PROPOS

Sport et entreprise, un rapprochement qui ne va pas de soi
Béatrice BARBUSSE

REGARDS CROISÉS

Entretien avec Serge SIMON
Entretien avec Franck LECLERC
Réalisés par Béatrice BARBUSSE et François SARFATI

RÉPONSES SOCIOLOGIQUES

Sport social et paternalisme
Thèmes moteurs du journal sportif L'Auto (1918-1939)
Tom BUSSEUIL

Sport et socialisation professionnelle
Le cas d’un raid organisé par une entreprise du CAC
Denis BERNARDEAU-MOREAU et Marie HINGANT

L’émergence d’une enclave organisationnelle non gestionnaire
Le travail de l’imaginaire sportif au sein des espaces de compétition d’un championnat du monde

Le cas des Jeux équestres mondiaux
Xavier PHILIPPE

Des entreprises marchandes dans l’univers associatif sportif
Le cas des établissements équestres
Vérène CHEVALIER

Vivre sa passion
Quand les sportifs deviennent entrepreneurs et les entrepreneurs se mettent au sport
Fanny DUBOIS et Philippe TERRAL

VARIA

Jeunes et syndicalisme
Une intégration réussie ou un divorce annoncé ?
Regard critique sur deux organisations syndicales au Québec
Marc-Antoine DURAND-ALLARD, Mélanie DUFOUR-POIRIER, Mélanie LAROCHE

SOCIOLOGIE D’AILLEURS

Pratiquer la sociologie au Cameroun
Du paradigme du Grand partage à l’émergence de la socio-anthropologie
Emmanuel KAMDEM et Rose IKELLÉ

BONNES FEUILLES DE MASTERS

Le New Way of Working
Discours, dispositifs et pratiques d’un processus de changement organisationnel
Grégory JEMINE

Les effets d’une croissance fulgurante
Le cas d’une association d’insertion de jeunes
Michèle DELOUYA 

Disponible :

En format numérique sur www.cairn.info

En version papier sur les Presses de Sciences Po  

Abonnements

 
Le saviez-vous ? L'adhésion à l'APSE vous donne droit à un tarif privilégié d'abonnement - cliquez ici pour adhérer dès aujourd'hui et recevoir Sociologies Pratiques chez vous.
 
 

Hors série : changement et intervention dans les organisations, l'apport de Marc Uhalde

Sociologies Pratiques Hors Série Marc Uhalde

Ce numéro hors-série est consacré aux travaux de Marc Uhalde et aux influences qui irriguent la sociologie orientée de l'action.

Chercheur et spécialiste des processus de transformation des organisations, enseignant et formateur d'adultes, intervenant en entreprise, Marc Uhalde a déployé son métier dans différentes orientations, reliées par un prinicpe commun : l'utilité de la sociologie non seulement pour éclairer des phénomènes et des problèmes d'époque, mais aussi pour étayer une pratique d'accompagnement des changements des systèmes organisés.

Différents contributeurs témoignent du parcours et de la pratique professionnelle de Marc Uhalde, mettent en perspective ses propositions théoriques, et prolongent ses analyses sur une sociologie professionnelle qui ne sacrifie pas les exigences de compréhension aux impératifs du changement.

Pour en commander un exemplaire au tarif de 20,00 € (frais de port de 2,55 € en supplément), merci de compléter et renvoyer le bon de commande téléchargeable ci-dessous accompagné de votre règlement par chèque à l’ordre et à l'adresse des Presses de Sciences Po.

Télécharger le bon de commande

Au sommaire de ce numéro spécial

Avant-propos : la vitalité d'une pensée qui irrigue des savoirs et des pratiques d'intervention dans les organisations
par A-C. Hinault, F. Osty, P. Robert-Tanguy, P. Thobois

Un article inédit de Marc Uhalde : les dilemmes de la posture d'intervention sociologique : une grille d'analyse

L'exercice du métier de sociologue par Marc Uhalde

Une figure de l'engagement, le métier de sociologue selon Marc Uhalde
par A-C. Hinault

Enseigner la sociologie : les conceptions du travail pédagogique de Marc Uhalde
par S. Nicourd

Sociologie et ergonomie : une dynamique créative dans une démarche de formation-action
par P. Richard

La fabrique de deux ouvrages communs : un fonctionnement d'équipe inscrit dans une tradition
par M. Buffier-Morel et F. Granier

La mise en perspective d'une production scientifique centrée sur les processus de changement et l'intervention

Crise sociale et apprentissage collectif : les deux faces de la transformation des entreprises
par F. Osty

Des effets identitaires de la modernisation gestionnaire
par M. Kaddour

Mais où est passée la sociologie des organisations ?
entretien avec F. Piotet réalisé par F. Osty

L'intervention sociologique : un mode de production de connaissances entre science et société
par C. Audoux

Pour une éthique de l'intervention sociologique. La pensée de Marc Uhalde à l'épreuve de l'éthique
par M. de Nanteuil

La sociologie comme support des pratiques intervenantes dans les organisations

De sociologue à sociographe
entretien avec T. Troadec réalisé par F. Osty

Le sociologue intervenant à l'épreuve de l'intervention : l'art du déséquilibre et du contrepoint
par M-H. Cabé

L'intervention dans l'urgence, une opportunité à saisir pour le sociologue praticien ?
par G. Lévis

La sociologie sans les sociologues : assurer la présence du regard sociologique dans les organisations
par P. Ughetto

L'éthique au coeur de la pratique des sociologues intervenants
par P. Robert-Tanguy

Disponible :

Télécharger le bon de commande à tarif privilégié

En format numérique sur www.cairn.info

En version papier sur les Presses de Sciences Po  

Abonnements

Sociologies Pratiques n°31 - Diffuser ou périr, les promesses de l'innovation sociale

L’innovation sociale connaît un regain d’attention tant du côté des acteurs socio-économiques et des responsables publics que des chercheurs. Nouvelle réponse à des besoins non ou mal satisfaits ou expérience alternative visant à des changements sociaux, ce concept polysémique donne lieu à de multiples interprétations.
Ce numéro ambitionne d’analyser les conditions d’émergence, les modalités et les obstacles à la généralisation de l’innovation sociale et au changement d’échelle de pratiques innovantes et de mieux comprendre leur portée plus ou moins transformatrice de la société ainsi que leurs formes de banalisation et de récupération par les entreprises et les pouvoirs publics.

Couverture SP numero 31

Sommaire

AVANT-PROPOS

ENTRETIENS

Entretiens avec Marie J. BOUCHARD et avec Adalbert EVERS
Concevoir l’innovation sociale dans une perspective de transformation
Analyser en contexte la dimension normative de l’innovation sociale
LAURENT FRAISSE

REPONSES SOCIOLOGIQUES

Diffusion de l'innovation sociale : des arrangements institutionnels diversifiés ?
NADINE RICHEZ-BATTESTI

La diffusion, un processus de changement multiforme.
L’exemple d’une recyclerie
EMMANUELLE BESANÇON

L’aide aux personnes âgées en Wallonie. Une analyse de l’hybridation des ressources
MÉLANIE BOURGUIGNON, FLORENCE DEGAVRE ET ELA CALLORDA FOSSATI

Les parcours atypiques des développeurs et la diffusion des logiciels libres
MICHAËL VICENTE

Innovation sociale dans l’économie sociale et solidaire, l’exemple de Social Planet
VALÉRIE BILLAUDEAU, CAROLINE DEWYNTER

Pratiques de recherche et de transfert des innovations sociales de l’Institut Godin
NICOLAS CHOCHOY

LE METIER

L’intervention sociologique de longue durée, un récit itératif
SOPHIE BRETESCHE

SOCIOLOGIES D'AILLEURS

Pratiquer la sociologie au Cameroun : du paradigme du Grand partage à l’émergence de la socio-anthropologie
Emmanuel Kamdem, Rose Ikellé

ECHO DES COLLOQUES

Colloque RESUP Lyon, 11-13 décembre 2014 : « University Missions : Reconfigurations, Interplay, and contradictions »
Constance Perrin-Joly

BONNES FEUILLES DES MASTERS

Le statut de travailleurs inachevés des arbitres de football. Approche par l’analyse des recrutements, des carrières, des abandons...
Lucie Le Tiec

La formation de retraités-bénévoles : quelles opportunités de développement pour un établissement d’enseignement supérieur ?
Nathalie Petit-Maltaverne

LECTURES

Disponible :

En format numérique sur www.cairn.info

En version papier sur les Presses de Sciences Po  

Abonnements

 

Sociologies Pratiques n° 30 - Communication en entreprise - Chacun cherche sa voie

La communication de l’entreprise a d’abord été construite sur une segmentation de ses publics et sur une répartition des tâches entre l’interne et l’externe. À l’heure du Web 2.0, on peut se demander ce que vaut cette distinction. Mais, en même temps, on observe que l’entreprise est en tension : elle s’est éloignée de ses salariés et éprouve de la difficulté à communiquer au travail sur le travail. Plus que d’autres salariés, le communicant est confronté à ces difficultés. Ce nouveau numéro de Sociologies pratiques tente d’identifier les évolutions en cours de la communication en entreprise et d’analyser la posture des praticiens face à celles-ci.

Sommaire

AVANT-PROPOS
Le communicant, force fragile : Une identité de métier en question
Vincent Brulois, Philippe Robert-Tanguy

REGARDS CROISES
Réalisé par  Vincent Brulois, Philippe Robert-Tanguy
Entretien croisé avec Guillaume APER (AFCI) et Christine DONJEAN (ABCI)

RÉPONSES SOCIOLOGIQUES

Anca Boboc, Fabienne Gire, Jérémie Rosanvallon
Les réseaux sociaux numériques. Vers un renouveau de la communication dans les entreprises ?

Roland Labregère
Le travail à l’épreuve de la communication. Les inspecteurs de santé publique vétérinaire entre injonctions de la com’ et désir de communiquer

Yanita Andonova
De l’invisibilité des dispositifs numériques à la légitimation de la communication en entreprise

Valérie Lépine
Mesures et évaluation de la communication interne : quelles pratiques et quels enjeux ?

Stéphanie Dupouy, Philippe Fenot, Ken Fukuhara
Communicants : une théorie de la contorsion ?

Jean-Marie Charpentier, Jacques Viers
Des communicants en réflexion. Entre quête de savoirs et pratiques réflexives

LE METIER
Entretien avec  Renaud Berrivin, Réalisé par  Vincent Brulois, Philippe Robert-Tanguy
Communiquer en sociologue

BIBLIOGRAPHIE ET RESSOURCES
Ressources documentaires

SOCIOLOGIES D'AILLEURS
Mohamed Madoui
La sociologie marocaine : du déni à la réhabilitation

ECHO DES COLLOQUES
Nadège Vezinat
 « Finance at work », Symposium international, Nanterre Paris Ouest, 9 et 10 octobre 2014

BONNES FEUILLES DE MASTERS PROFESSIONNELS
Marion Frémy
L’absentéisme au travail : de nombreux facteurs déclencheurs. Le cas des opérateurs et techniciens circulation de l’Établissement infra circulation Paris Champagne Ardenne – SNCF

Maxence Morel
Que signifie s’engager dans son lycée ?

Céline Grandpierre
Démarche « compétences » : quelles incidences sur les identités professionnelles des agents de la Fonction publique ?

LECTURE
L’économie de l’attention Nouvel horizon du capitalisme, Yves Citton (sous la dir.) Paris, Editions La Découverte 2014 – par François Granier

Sociologie des élites délinquantes. De la criminalité en col blanc à la corruption politique. Pierre Lascoumes, Carla Nagels, Paris, Editions Armand Colin, Collection U, 2014 – par Roland Labrégère.

L’émancipation scolaire. Pour un lycée professionnel de la réussite, Aziz Jellab Presses universitaires du Mirail, Toulouse, 2014, – par Julie Couronné

Management des ressources humaines Entre marché du travail et acteurs stratégiques, Michel Ferrary, Paris, Editions Dunod, 2014. – par François Granier

Disponible :

En form